• PRESENTATION GENERALE DE L’ECOLE FRANCAISE DE BANJUL

1.      Notre environnement, la GAMBIE

Contexte économique

Pays d’Afrique de l’Ouest, l’économie de la Gambie est axée surtout sur le tourisme et l’agriculture.  Comme d’autres pays, la Gambie subit les effets de la crise : moins de tourisme, un tourisme paupérisé…

Il y a  quelques entreprises internationales : CFAO, Total distribution, Gambéga.

De nombreuses ONG œuvrent en Gambie.

Un seul lieu culturel français le pôle « Espace France » dont font partie : l’Alliance franco-gambienne et la nouvelle école française de Banjul.

Langues du pays

La langue officielle est l’anglais.

La langue la plus utilisée est le Mandingue.   Le Wolof, le diola, le poular sont très utilisés aussi

La Gambie, pays anglophone, est entourée par le Sénégal pays francophone. La Gambie s’efforce d’avoir une politique de promotion de la langue française : les écoles gambiennes inscrivent le français au programme des langues à étudier.

2.      Une Ecole Française en pays anglophone

Cosmopolite

Quinze nationalités se côtoient à l’école ce qui apporte enrichissement mutuel et ouverture d’esprit.

Langues parlées

Les langues les plus parlées sont l’anglais, puis l’arabe, le français, le wolof, le poular

Dans certaines classes (niveaux TPS-PS surtout), 40% des élèves ne parlent pas ou très peu le français.

Le personnel

Nous pouvons souligner à ce jour, la relative stabilité de l’équipe enseignante du CNED. En revanche, en primaire apparaît la nécessité de stabiliser l’équipe enseignante.

           

CNED

6 répétiteurs au CNED dont le responsable-coordinateur, M.Sow.

 Elémentaire

7 enseignants dont le directeur déchargé à mi-temps. + 2 ATSEM

 

Personnel technique et administratif

  • Une secrétaire
  •             Un coordinateur des AES
  • Un technicien informatique
  • Un comptable
  • Trois agents techniques pour l’entretien des locaux
  • 3 gardiens (dont un gardien remplaçant)

3.      Les bâtiments

Grâce à la mutualisation des coûts avec l’Alliance française et les locaux neufs de la nouvelle école, nous disposons de :

6 salles de classes.

1 petite bibliothèque.

1 salle des professeurs.

2 bureaux administratifs

Des salles prêtées par l’Alliance pour le CNED ainsi que la médiathèque ouverte à tous.

 

AXES DU PROJET D’ECOLE

 

1-    MAITRISE DE LA LANGUE FRANCAISE

2-    PROJET BILINGUE

3-    OUVERTURE SUR LE CONTEXTE LOCAL

  • UNE ECOLE INCLUSIVE
Fiches actions

Axe 1-  Maitrise de la langue française 

 

Fiche 1

                     

Conseil des élèves 

 

A partir du CP

Constats :

Difficulté à s’exprimer clairement (timidité, hésitations,  lacunes dans la maitrise de la langue, champ lexical limité…)

Objectifs :

·      Prendre part à un débat ;

  • Tous les élèves peuvent prendre la parole ;
  • Vaincre sa timidité ;
  • Avoir une opinion et pouvoir l’exprimer ;
  • Développer l’autonomie et l’initiative des élèves en les responsabilisant, favoriser la construction et l’affirmation de leur personnalité.

Descriptif :

  • Inscription des candidats (deux par classe) sur des listes ;
  • Réalisation d’affiches avec slogans ;
  • Campagne électorale dans chaque classe.
  • Confection de carte d’identité et de carte d’électeur ;
  • Vote avec matériel (urne…) 
  • Réunion des délégués (une par trimestre) 
  • Débat dans les classes (chaque élève peut exprimer son point de vue en fonction de l’ordre du jour.

 

Evaluation

  • Débat dans les classes (chaque élève peut exprimer son point de vue en fonction de l’ordre du jour) 
  • Compte-rendu des délégués devant leur classe après chaque réunion.

 

  Fiche 2

Pour une meilleure utilisation de la BCD

Constats

La BCD se trouve à l’Alliance française. Il y a deux ans, une  commande importante de nouveaux livres, pour chaque cycle, a été faite. La bibliothèque commence à avoir un vrai choix d’ouvrages.

 Chaque classe se rend régulièrement à la médiathèque de l’Alliance.

Objectifs

  • Donner le goût et l’envie de lire aux enfants
  • Favoriser la lecture libre et volontaire
  • Permettre à chaque élève de se documenter
  • Communiquer les travaux des classes

Descriptif

  • Animation en petits groupes de lecture d’albums, de contes….. (Cycle 1)
  • Recherche documentaire, animations lecture. (Cycle 2)
  • Aide pour la recherche documentaire (exposés, …) (Cycle 3)

Evaluation

  • Bilan annuel avec tous les enseignants lors du dernier Conseil des maitres.

Fiche 3

Maîtrise de la langue orale au CNED

Axe 1- Maitrise de la langue française pour les élèves suivant l’enseignement au CNED

Constat : Nécessité de développer la pratique de l’orale.

– Les élèves sont surtout sollicités à l’écrit car l‘essentiel de leur travail se trouve sur les fascicules. Les élèves s’expriment peu à l’oral sauf au travers de demandes récurrentes, cependant la tournure est souvent maladroite, le langage parfois familier sans que les élèves ne le réalisent.

– Les élèves ont de rares opportunités pour s’exprimer en groupes, aussi nous avons instauré une heure de vie de classe tous les mois environ, cependant nous constatons là aussi un manque de respect des codes de la langue française et une absence de maîtrise des règles de communication orale.

Objectifs

– Savoir reformuler sa phrase correctement.

– Echanger des idées, exprimer ses opinions, savoir argumenter et illustrer ses propos.

– S’approprier le vocabulaire spécifique.

Descriptif

– A chaque erreur, demander une correction automatique, seul ou avec l’aide du répétiteur.

– L’erreur pourra être relevée et commentée en groupe si le répétiteur juge cela nécessaire.

–  Réunion de vie de classe : communiquer des informations, organiser un débat structuré, faire un compte- rendu oral  de la séance précédente.

Participation des élèves du CNED au Conseil d’élève.

Evaluation

Bilan établi par les assistants en fin d’année scolaire. 

Fiche 4

 

FLE : français langue étrangère

 

Constats

  • Environ 40% de non francophones dans certaines classes.
  • Difficultés d’expression à l’oral en langue française dans un environnement nouveau pour eux.
  • Timidité, peur de se tromper, manqué d’autonomie.

 

Objectifs

Que l’élève soit capable de :

  • Améliorer le langage utilisé à l’école (consignes…) mais aussi les mots familiers, les expressions en lien avec eux-mêmes, leur famille et leur environnement.
  • De s’exprimer couramment en français avec plaisir afin de s’intégrer.

Actions :

  • Organiser des séances de jeux, l’utilisation de support tel que les flashcards.
  • Mise en place de cours de FLE pour les élèves non francophones.

 

Evaluation

  • Bilan individuel de l’enseignant de la classe et de l’enseignant en FLE.
  • Participation aux spectacles « Ecole » en tant que groupe FLE.

 

 

Axe 2-  PROJET BILINGUE

 

Fiche 1

 

 Classe d’anglais renforcée 

 

 

Constats :

  • Forte présence d’élèves anglophones.
  • Classes hétérogènes.
  • Pratique insuffisante de la langue anglaise pour les non anglophones.
  • Trop grande importance donnée à l’écrit.

 

Objectifs :

  • Répondre aux besoins spécifiques des élèves.
  • Améliorer l’expression orale et développer le plaisir de parler anglais.
  • Vaincre son complexe de parler la langue anglaise.
  • Connaître le vocabulaire spécifique.

Actions :

  • Mettre en place des groupes de besoin, différencier.
  • Renforcement de l’anglais dès le CP avec la DNL.
  • Amélioration de la préparation de l’enseignement en Emile.

Evaluation :

  • Communication : comprendre/élaborer des énoncés, savoir poser et répondre aux questions.
  •  
  • Compréhension des consignes, des mots familiers et des expressions courantes.

 

Axe 3-  Ouverture au le contexte local.

 

Fiche 1

Aménagement et respect de l’environnement de l’école

 

Constats :

  • Pas de poubelles adaptées aux différents matériaux à jeter (recyclage, compost pour un potager d’école) ;
  • Aménagement du patio

Objectifs :

  • Rendre propre et agréable un lieu commun ;
  • Sensibiliser au respect de l’environnement ;
  • Sensibiliser au recyclage ;
  • Favoriser l’autonomie ;
  • Responsabiliser l’élève ;
  • Sécuriser le patio en aménageant un coin calme

 Evaluation 

  • . Exposition photos avant et… après

  

Fiche 2

Aménagement d’un jardin potager 

 

Objectifs :

  • Observer les manifestations de la vie végétale en réalisant et en cultivant un jardin potager à l’école.
  • Participer à la réalisation d’un projet collectif
  • Développer l’esprit d’entraide et de solidarité
  • Découvrir la nécessité de préserver l’environnement

Action

  • Début du projet : (après la saison des pluies) : novembre
  • Fin du projet : (avant la saison des pluies) fin mai.
  • Utilisation d’une parcelle de terre de l’Alliance.
  • Commande de matériel adapté aux enfants (définir un budget) ;
  • Utilisation des rebords se trouvant autour de la récréation pour y planter des fleurs ;
  • Expérimentation de la récolte de certains végétaux
  • Découverte des fruits et légumes

Evaluation

  • Récoltes.
  • Intérêts portés par les enfants à ce projet par leur implication.
  • Discussion sous forme de débats en classe.
  • Evaluation des experimentations.

 

Fiche 3

Animation culturelle avec l’Alliance Française

Constats

  • Richesse et éclectisme de la programmation artistique de l’Alliance Franco-Gambienne : expositions d’artistes peintres africains/européens, concerts bimensuels en amphithéâtre extérieur (artistes africains/européens), spectacles de danse, représentations théâtrales, expositions photographiques, programmation cinéma adulte hebdomadaire en VF et VOST, quelques conférences.
  • Relative pauvreté de toute animation culturelle alternative et grand public en dehors des « animations touristiques » de la zone de Sénégambia.
  • Absence de lieu / scène de spectacle / cinéma public.
  • Très faible participation par manque de curiosité du public de l’E.F.B. (parents et élèves confondus).
  • Absence de réactivité et d’intérêt lors des essais de programmations culturelles à destination du public enfant (projection de dessins animés à l’occasion de la semaine de la Francophonie, spectacle jeune public).

Objectifs:

  • Nécessité d’une participation plus importante, plus régulière aux offres culturelles de l’école.
  • Plaisir de participer à des évènements de type spectacle, concert, séance cinéma ou exposition.
  • Ouverture en direction des offres culturelles de sensibilités africaines et européennes.
  • Réalisation de prestations artistiques d’enfants « artistes », en relation avec la programmation AFG.

Actions:

  • Mise en place d’un dispositif d’invitation et d’accueil à l’école, des artistes en représentation dans les locaux de l’A.F.G.
  • Mise en place d’un club des enfants « artistes » (club de musique / photos / peinture) et/ou vidéoblog.
  • Aménagement d’un temps/d’un espace pour réaliser un courte prestation artistique/scénique en avant première ou en conclusion du séjour par les artistes adultes invités.
  • Rédaction d’articles de presse (photos et interviews) destinés au journal d’école et diffusés largement auprès de la communauté fréquentant l’école française (journal d’école et/ou blog).

 

Evaluation

  • Augmentation de la fréquentation du public de la communauté de l’EFB aux spectacles de l’AFG.
  • Initiative de programmations culturelles « jeunesse » à l’AFG, adaptées aux demandes du public scolaire sur des temps aménagés (jour et horaires, contenu) en relation avec l’EFB.
  • Articles de presse du journal de l’école comme vecteur de diffusion social de l’information
  • Fréquentation, activité et dynamisme du club des enfants « artistes » 

 

Fiche 4

Culture et usages gambiens

Constats

La Gambie est un pays anglophone enclavé par des voisins francophones, notamment le Sénégal qui joue un rôle très important dans l’OIF.

Depuis le retour de la démocratie, la Gambie prend de plus en plus conscience de la nécessité d’adopter le français qui est l’une des principales langues internationales de l’ONU.

Certaines grandes écoles gambiennes pratiquent aussi le français comme langue étrangère. Mais les gambiens sont attirés de plus en plus par le français enseigné à l’école française de Banjul. D’où la qualité de notre enseignement qu’il faut préserver.

Objectifs

L’école française doit s’ouvrir au contexte local pour mieux connaître le peuple gambien et l’inciter à fréquenter l’école. Pour cela il s’agit :

  • Faire la publicité de l’école à travers les médias gambiens pour mieux faire connaitre l’école sa situation géographique, ses enseignements et ses opportunités.
  • Apprendre à communiquer avec le peuple et les autorités gambiennes en les impliquant dans les grandes manifestations que l’école organise et vice versa, aller dans leur école, participer ou contribuer à leurs manifestations, pour qu’il y ait un échange culturel. La correspondance scolaire peut être un moyen pour atteindre ce but.

 

Actions:

L’école à déjà fait de grands pas dans son ouverture au contexte local :

  • En organisant des carnavals, des défilés d’habillement d’ethnies différentes,
  • En participant à des expositions d’instruments de musique africaine (Kora, Bolong, Sabar…) à l’alliance franco-gambienne.
  • En s’investissant dans des projets de fabrication d’instruments locaux de musique (Djembés,  Maracasses…), faits à base de peaux d’animaux, de perles de calebasses avec un grand musicien gambien.
  • En faisant des projets de danse africaine avec des thèmes de la pêche, des récoltes, de la lutte….
  • En initiant des sorties natures pour mieux connaitre le territoire gambien, ses sites géographiques et touristiques (parcs des serpents, des singes, à Sanyang, à Bijlo, dans les cabanes de Tujereng, visite de l’aéroport à Yundum ).

 

AXE 4 : ECOLE INCLUSIVE : AIDE AUX ELEVES A BEP

 

FICHE 1 : Aide aux élèves à BEP

 

FICHE 1 : Aide aux élèves à BEP

 

Constats :

  • Nécessité d’améliorer l’aide à apporter une aide aux élèves à BEP au regard des évaluations.

 

Objectifs :

  • Prévenir et traiter la difficulté scolaire.
  • Associer les familles aux actions envisagées.

 

Actions :

 

  • Elaborer des PPRE en relation avec les familles.
  • Articuler les APC et les PPRE
  • Mise en place de groupes de besoin en classe et par cycle.

 

FICHE 2 : Formation des enseignants.

 

 

Constats :

 

  • Les enseignants recrutés en contrat local sont de jeunes collègues.
  • L’équipe enseignante en élémentaire est peu stable depuis quelques années.
  • Les enseignants demandent régulièrement de l’aide au sujet de la gestion d’une

 classe à double niveaux.

  • Les enseignants ont exprimé un besoin d’être mieux formés au traitement de la difficulté scolaire.

 

Objectifs :

  • Articuler d’une manière efficace la formation locale proposée par le Directeur avec les stages de la Zone.
  • Articuler d’une manière efficace la formation locale proposée par le Directeur avec celle proposée par le CPAIEN
  • Développer un plan de formation locale.

 

Actions :

 

  • Pour la participation au PF de la zone, priorité sera donnée à :
    1. Des formations proposées par la zone pour les enseignants débutants.
    2. Des formations proposées par la zone sur le traitement de la difficulté scolaire.

 

  • Plan de formation locale :

             Formation donnée par le directeur sur les élèves à besoin éducatifs particuliers.

Visite par le directeur, des enseignants en contrat local, avec compte-rendu de visite.

Observation des nouveaux enseignants dans les classes d’enseignants chevronnés. Echanges avec l’enseignant.

 

 

LES PROJETS POUR L’ANNEE SCOLAIRE 2020-2021

 

– Projet de la Zone Afrique de l’Ouest : web radio. Responsable Matthieu + Fidel avec les deux élèves de 3ème qui savent gérer la technique.

 

Conseil des élèves : faire des élections dans chaque classe. Les candidats font campagne et une journée de vote sera organisée.

 

Nom de l’école : faire valider par le BOARD + budget pour faire une frise avec le nom sous le préau. Responsable Lisa.

 

Chorale. Animée par Angélique pour toutes les classe qui le souhaite.

 

Potager. Dans la thématique de l’année sur l’environnement, créer un potager dans des bacs hors sol. Responsable Marie.

 

– Importance cette année pour l’Inspecteur de « la place de la femme » dans tous les domaines. Responsable Michelle.

Correspondances entre classes de l’école, avec d’autres classe Gambienne et/ou française. Responsable Perrine.

 

mosaïques sur murs : Projet qui vise à décorer le mur près de l’entrée de la nouvelle école française (voire de l’Alliance). Dans un premier temps, cela concernera l’élaboration d’une mosaïque avec le nom de la nouvelle école française. En discussion avec M. Crivello, nouveau directeur de l’Alliance française. Cycle 3 (dont le CNED)

Semaines de la langue francaise et de la francophonie : L’école participera à la semaine de la francophonie (Obligatoire et programme à définir en Conseil des maitres).

Cycle piscine : De la moyenne section pour les 2 et 3ième trimestres. Organisé par Modou Faye qui a le diplôme requis.

Conseil des ELEVES: Dans le cadre du parcours citoyen, reconduction du Conseil des élèves. Les élections des délégués de classe auront lieu en novembre et les délégués participeront au Conseil d’école. Ils présenteront le résultat de leurs réflexions et les décisions prises.

Theme BCF By aThemeArt - Proudly powered by WordPress .
BACK TO TOP